SHANTI CHEZ MONOPRIX !

Vous connaissez sûrement l’enseigne Monoprix. Chaque année, à l’occasion de son opération commerciale “Noël cadeaux”, elle met à l’honneur le travail d’une association caritative. 

Cette année, c’est Shanti qui bénéficiera des fonds collectés par cette opération. En collaboration avec la créatrice Marion Lesage, Monoprix a réalisé trois doudous : deux chatons “Nino et Rita” et un lapin nommé à juste titre “Shanti”. 

Pendant l’opération “promo-partage” au bénéfice de Shanti, du 12 octobre au 31 décembre, ces trois doudous seront en vente et pour chaque doudou acheté, 2 € seront reversés à l’association.

Nino et Rita sont disponibles dès à présent au rayon Enfant des magasins Monoprix.
Le lapin Shanti sera en vente à partir de début décembre, et jusqu’à la fin de l’année.

Nous espérons que vous serez nombreux à faire circuler l’information autour de vous, et si vous avez besoin d’acheter un doudou, surtout achetez-le chez Monoprix ! Vous ferez plus qu’un heureux avec ce cadeau !

Puja avant la reprise des travaux au Centre Shanti

Les dons collectés par Shanti Joy Nivas Suisse, la dernière-née des associations de soutien à Shanti Public Charitable Trust, ont permis de reprendre les travaux à Pondichéry.

Un abri à vélo sera construit à l’entrée du centre, surmonté d’un petit appartement de fonction pour les gardiens ou d’autres familles dans le besoin.

Par ailleurs, le plan longtemps différé de création de quatre chambres d’hôte pour accueillir des visiteurs de passage reprend forme. L’idée avait été souhaitée par Debi dès la construction du Centre, mais avait été délaissée faute de fonds. Nous nous réjouissons de cette annonce car il s’agit d’un investissement en vue d’aller vers l’auto-financement du Centre.

Voici quelques photos de la cérémonie rituelle de pose de la première pierre de l’abri à vélo.

Puja 3
Puja 2
Puja 1
Puja 11
Puja 10
Puja 9
Puja 8
Puja 6
Puja 4

Fête de Pongal à Shanti – 13/01/2017

En janvier chaque année, la fête de Pongal marque le début du voyage du soleil vers le nord pendant six mois, une période considérée comme auspicieuse. La fête dure quatre jours : on nettoie sa maison et on jette ses vieux vêtements, on rend visite à ses voisins et sa famille puis le troisième jour on honore les vaches et les buffles, car la légende dit que le bétail accepta d’aider l’homme à labourer les champs, à la seule condition d’être fêté une fois par an. Le quatrième jour est dédié au Dieu du Soleil qui fournit l’énergie nécessaire pour l’agriculture. 
Durant cette période, les gens consomment de la canne à sucre et décorent leur maison avec des kolams.

Un kolam est un motif d’inspiration géométrique tracé avec de la poudre de riz à l’entrée des maisons chaque matin en guise de bienvenue et pour porter chance. De nature éphémère, les kolams sont dessinés à main levée en laissant la poudre s’écouler entre les doigts selon une technique qui se transmet de génération en génération.

Comme chaque année, un concours de kolams était organisé au centre Shanti.

Les enfants sont répartis en trois groupes d’âge et un « jury » d’adultes (généralement des donateurs et des sympathisants, indiens ou européens) évalue leurs créations en notant plusieurs critères (symétrie, couleurs, créativité, etc.). Les trois meilleurs de chaque catégorie gagnent un petit cadeau.

DSC08942
DSC09002
DSC09100
DSC09098
DSC09079
DSC09051
DSC09030
DSC09023
DSC09005
DSC08990
DSC08989
DSC08987
DSC08983
DSC08980
DSC08976
DSC08973
DSC08971
DSC08968
DSC08965
DSC08962
DSC08945
DSC08946
DSC08950
DSC09115
DSC09114
DSC08948
DSC09109